Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

CEP - CLUB EPICURE PARIS - CEP - Page 6

  • Un dîner inoubliable

    Une fois n'est pas coutume, l'invité du diner de club n'était pas un vigneron mais une personnalité de tout premier plan dans le domaine culturel du vin: Jean Robert Pitte.

    Nous avons pu profiter d'une conférence d'une érudition rare et d'une accessibilité déconcertante sur l'histoire des liens entre gastronomie et œnologie. Vous trouverez un compte rendu détaillé par notre président ici.

    Malheureusement le temps nous a manqué pour pouvoir aborder les différents sujets sur lesquels notre invité a tant à dire:

    - la géographie (vu par le point du vue du paysage) en général et son rapport avec la vigne et le vin en particulier.

    - l'histoire de la bouteille de vin. Je vous invite à lire son très bon livre sur ce sujet qui permet d'aborder l'histoire du vin d'une façon très original et réserve nombres de surprises.

    - et même ses idées sur l'Education et l'enseignement. On rappelle que notre orateur fut président de la Sorbonne, excusez du peu.

    Vous l'aurez compris une très très belle soirée qui restera dans les annales et les mémoires des (chanceux) participants.

  • La Saint Vincent tournante 2015

     
     

    stv-4.jpg

     

    Si les confréries vinicoles, en Bourgogne, datent de la fin du XVe siècle, il semble qu’il faille attendre le XIX et le phylloxera pour que Saint Vincent s’impose parmi tous les Saints invoqués.

    D’ailleurs pourquoi Saint Vincent ? Difficile de trouver une explication qui face l’unanimité. Parmi celles qui reviennent le plus souvent : la martyr un 22 janvier (date pivot de la vie de la vigne), un âne qui aurait mangé de la vigne et inventait la taille par la même occasion (ce pied aurait produit beaucoup plus que ses voisins l’année d’après) ou encore des reliques en voyage… Bref difficile de séparer le bon grain du botrytis.

    Toujours est-il que depuis 1938 la Saint Vincent tournante est l’occasion, chaque année, de ressortir le Saint (qui n’est donc pas forcement Vincent si vous avez bien suivi) et sa bannière pour les (plus de 80) confréries de chaque village.

    La Saint Vincent tournante est un événement particulièrement important dans l’agenda de l’épicurien avec plusieurs dizaines de milliers de personnes qui se retrouvent pour échanger et partager autour de cuvées spécialement élaborées pour l’occasion. C’est d’ailleurs une des grandes différences avec l’autre événement incontournable du début d’année, la percée du vin jaune (où là les vignerons font déguster leurs cuvées de l’année).stv-1.jpg

    stv-2.jpgVoici 2 vues de la manifestation de l'année dernière qui s'était déroulée à Saint Aubin. Je vous fais grâce de la photo de la plâtrée d'andouillettes-frites qui fait partie du rituel de la journée. On se souviendra, à titre d'excuse à ces débordements, que la température ambiante atteint rarement le titre alcoolique d'un bon cidre...

     

     En dehors de ces manifestations, avouons le un peu touristique, il y a aussi la part plus "sincère" de la Saint Vincent tournante. Ainsi le dimanche, chaque confrérie se retrouve pour un défilé dans les rue du village et une messe en l’église locale. Et c'est là que nous retrouvons nos épicuriens. Notre vice président est aussi au Bureau de la confrérie de la Saint Vincent de Dijon. Oui Dijon. Parce qu'il y a une vigne et une vie à Dijon. Et que depuis 4 ans la confrérie retrouve une nouvelle vie sous l'impulsion (entre autres) de son président Pierre Derey.

    stv-5.jpgTrès sympathique journée que celle là! La procession se fait au son de l'Harmonie municipale. Harmonie qui donne également une représentation dans la cour du Palais des Ducs après la célébration. Célébration qui a lieu en la cathédrale Saint Bénigne.stv-7.jpg

     

     

     

     

     

     

    stv-8.jpg Enfin un vin d'honneur est offert par la Mairie de Dijon dans les salons du Palais des Ducs.

     

     

     

     

    Bref une bien jolie journée pour les chanceux qui ont pu y participer.

    Les photos présentées sont celles réalisées l'année dernière. Mais pour avoir des images plus fraiches, je vous joins le compte rendu du Bien Public de cette année.  Vous pourrez remarquer la superbe prestance de la confrérie épleumienne du Chardonnay qui était convié à s'associer à l’événement cette année.

    Longue vie à la Saint Vincent Tournante et rendez vous l'année prochaine à Irancy!

     

     

     
  • De proche en proche

    Tous les membres du club ont reçu le mail d'invitation au prochain diner. Diner à ne pas rater puisqu'un invité "prestigieux" (en la personne de JR Pitte) viendra nous parler d'accords mets/vin.
    Nul doute que nous pourrons aussi lui demander la différence entre frontignane et bordelaise (avis aux amateurs)!

    Pour rebondir sur le mail d'invitation qui nous proposait un aperçu du dernier billet de JR Pitte dans la RVF, je vous livre un lien permettant d’accéder à l’intégralité du rapport de vendanges 2014 de M de Villaine.

    En attendant d'avoir le plaisir de vous revoir au diner, bonne lecture!

  • Un peu de lecture entre les fetes.

    Bonjour,

    Pour meubler ces longues soirées au coin du feu. Et surtout pour préparer la 2e vague de festivités. Voici 3 articles récents de revues (malheureusement) anglo saxonnes.

    Les deux premières abordent de façon intéressante et, encore, assez clair les retentissements à venir dans le monde du vin avec l'application des techniques de génie génétique. Le temps du paysan qui sent la vache sur son arpent de terre est il révolu? C'est  et .

    Le dernier est un apport capital au réveillon qui arrive puisqu'il nous parle des cheveux qui poussent à l’intérieur de la tête les lendemains de diners (pourtant si peu) arrosés. C'est . Mais sans vouloir jouer au père Fouettard, le seul remède ayant démontré son efficacité sur la gueule de bois c'est...

    l'abstinence.

     

    Bonnes dégustations quand même.

  • Diner Meursault 2014

    A nouveau, un auditoire nombreux (le restaurant affiché complet) et attentif pour profiter de cette belle soirée autour des Meursault et Puligny Montrachet. Vous pouvez découvrir le compte rendu du président, ce qui fut une expérience assez inédite pour les membres présents (si ça c'est pas du teasing!).

    Pour faire saliver voici quelques étiquettes de vins dégustés ce soir là.

    20141205_201447.jpg20141205_211250.jpg20141205_220412.jpg