Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • opération Portes ouvertes en bordelais

    Que diriez-vous d'un weekend en Médoc les 2 et 3 avril 2011 ?

    Marie Laure LURTON, notre toute récente intervenante aux caves FILLOT (/www.vins-fillot.com/), nous informe d'une opération Portes Ouvertes au château de Villegeorge avec dégustations et buffet champêtre les 2 et 3 avril.

    Qu'on se le dise !

    Annie

     

  • Un petit rail?

    Nous allons donc parler de ... cork (oui elle était facile, Ok je sors...).

     

    Un consortium du liège a récemment sorti une campagne de publicité tout à l'honneur des mad men.

    C'est vrai que c'est tellement méchant une capsule en alu ou un bouchon en plastique!

    Allez vous faire une idée ici.

    Bonnes DéGustations et n'oubliez pas de refaire votre stock de Médoc!

  • A propos de qualité... (3)

    Pour développer les idées de l'article de Genevieve Teil, présenté précédement, nous ne saurions trop vous conseiller de lire son ouvrage: "De la coupe aux lèvres".

     

    41Y1H1SVB4L._SL500_AA300_.jpg


    La lecture est sans doute ardue, mais tout comme un Madiran, le temps fait son oeuvre et il faut faire preuve de patiente et d'abnégation.

    Plutôt que de (mal) disserter sur des pages et des pages je vous renvoie vers le compte rendu de lecture paru dans Anthropolgy of food et qui donne une excellente idée du niveau d'exigence de la lecture, en plus de donner un avis très interessant sur l'ouvrage.

    Bonnes lectures

     

    PS: si vous passez par Amazon ou autre libraire en ligne, faites attention à ajouter le nom de l'auteur au titre pour votre recherche...

  • 1 an après...

    Croisé au hasard des périgrinations sur le web:

    un rapport de Jean Robert Pitte et Jean Pierre Coffe sur la restauration universitaire.

    Un petit passage sur le vin qui merite le détour:

    "Il est dommage que l’offre de boissons alcoolisées ait presque totalement disparu des
    CROUS, à de rares exceptions près (cafeteria de l’Esplanade à Strasbourg, par exemple).
    Certes, la demande est à peu près inexistante, à la différence de la situation des années 1960
    et 1970, cependant cette abstinence n’empêche pas les étudiants de s’alcooliser
    copieusement certains soirs de la semaine, au risque de mettre leur santé en péril...

    L’initiation à une consommation modérée de vin est un
    excellent moyen de lutter contre l’alcoolisme et un enrichissement de la culture gustative
    des étudiants...

    L’enseignement supérieur forme peut‐être des savants, mais des indigents du goût et du
    plaisir !"

    Le CEP fait oeuvre d'Education Nationale! Continuons!