Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pour penser à autre chose qu'à l'eau

Parce que bon elle commence à monter pas mal...

Mais l'actualité de ces derniers jours c'est aussi le 40e anniversaire du "Jugement de Paris".

Pour ceux qui ne sont pas à jour sur cet évènement notable de la vie du vin français, une petite piqure de rappel par l'ami David Cobbold ici. Au delà du rappel historique, je voudrais citer la conclusion: "Au-delà de ces aspects anecdotiques, quelles ont été les leçons de cette dégustation ? D’abord, qu’une dégustation à l’aveugle est une leçon d’humilité pour tout le monde. Ensuite que cela peut servir de révélateur aux qualités de n’importe quel vin, à condition que l’on compare des vins comparables: les chardonnays avec les chardonnays, les cabernets avec les cabernets, etc." Entièrement d'accord, à la nuance que je n'ajouterais pas "aveugle" à dégustation.

Les commentaires sont fermés.